Poursuites d’études ou insertion professionnelle?
5 (100%) 1 vote

Tout dépend de votre âge et de vos aspirations mais concernant l’étudiant lambda, j’entends baccalauréat, DUT GEA puis…

je vous conseille de poursuivre vos études. Voici pourquoi :

 

Poursuites d’études après le DUT GEA :

Les étudiants sur le marché du travail deviennent de plus en plus triés sur le volet et le diplôme est, avec les expériences professionnelles, LE critère en France.

Le DUT GEA est une solide formation de gestion mais reste également généraliste. L’option que vous choisirez en deuxième année fera office de pré-spécialisation donc si cela vous plaît, continuez!

Les licences sont maintenant la norme, pourquoi ne pas faire une année supplémentaire qui apportera cette fois-ci une spécialisation concrète à votre parcours?

Si vous souhaitez intégrer le marché du travail alors orientez-vous après le DUT GEA plutôt vers une licence professionnelle. Elle diffère d’une licence générale de par ses périodes de stages régulières et la plus grande facilité de la suivre en alternance. L’objectif ici est donc de vous former à un métier précis et de faciliter l’accès à un premier emploi.

Il y a par exemple : des licences pro dans la grande distribution, dans le tourisme, dans la banque-assurance-finance, dans l’immobilier… pour accéder à la liste complète, rendez-vous : ici.

Ensuite, si vous souhaitez poursuivre vos études jusqu’à BAC+5 (grade MASTER) alors plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– La licence générale qui sera la plupart du temps constituée uniquement de cours théoriques et qui vous permettra donc d’embrayer sur autre chose.

– Les masters à l’université qui sont la suite logique à la licence générale. On trouve de tout, dans tous les domaines, consultez la liste sur etudinfo.

– Les écoles de commerce directement après le DUT GEA via les concours passerelle, tremplin… pour 3 années d’études supplémentaires. De ce côté là, à vous de faire votre choix (tarifs, options disponibles, qualité de vie de la ville, réputation de l’école à l’internationale, partenariats internationaux…) en vous basant sur les retours d’anciens élèves et sur les classements (juste un peu), qui au passage n’existent pas pour les IUT GEA.

– Les IAE via l’examen d’entrée et l’admission sur dossier. Pour faire simple, ce sont les écoles de commerce universitaires, ils offrent de nombreuses spécialisations et permettent de ne pas payer les frais d’une école de commerce privée.

– Les IUP dans lesquels on peut soit réaliser simplement une licence ou continuer jusqu’au BAC+5. Le tiers du parcours est réalisé en entreprise et la moitié des intervenants doivent être professionnels, ce qui constituent les deux principales différences entre les IUP et les IAE.

 

L’insertion professionnelle après le DUT GEA :

insertion professionnelle DUT GEA

Si vous souhaitez tout de même accéder au marché du travail directement après votre formation c’est possible.

Il est possible d’accéder à des postes de cadres intermédiaires dans les services, le secteur commercial, le secteur industriel mais aussi les services publics. Le champ de recherche est en général large car les compétences développées en GEA sont utiles partout.

Votre profil dépendra de l’option que vous aurez choisi en deuxième année, entre GCF, GRH et GMO mais aussi en grande partie des stages effectués.

Voici quelques exemples de débouchés professionnels : chef de rayon second, assistant contrôleur de gestion, assistant comptable, assistant d’un DRH (recrutement, paie…), technico-commercial (selon stages), vendeur en magasin, agent immobilier junior…

Je vous rappelle que vous pouvez partager votre expérience en m’envoyant un message via la page de contact. Bonne réussite à toutes et à tous !