Stage de première année à l’étranger
Noter :

Dans le cadre du DUT GEA vous aurez la possibilité d’effectuer un stage long en seconde année (10 semaines) ou deux stages (typiquement 4 semaines en première année et 6 semaines en seconde année).

Dans mon cas, mon IUT imposait deux stages. Ainsi en fin d’année, l’ensemble des étudiants a du trouver un stage qui leur permettrait de découvrir le monde professionnel et un domaine d’activité en lien avec leur souhaits professionnels.

Dans cette optique, j’ai su que des possibilités de stage à l’étranger existaient. L’avantage est qu’en plus de découvrir le monde professionnel, vous pratiquez une langue étrangère. Dans mon cas, j’ai pu grâce à l’aide mon professeur d’anglais obtenir des contacts d’entreprises à Londres.

Stage étranger dut gea

Découverte d’une ONG et de ses magasins à Londres

Une annonce était particulièrement intéressante, il s’agissait d’un stage ouvrier au sein de l’organisation non gouvernementale OXFAM. On retrouve partout dans le monde des actions menées par cette ONG pour enrayer la pauvreté, la faim, les guerres… Le commerce équitable en aidant les producteurs locaux est mis en avant. Voici un historique de l’organisation OXFAM :

Stage oxfam dut gea

Rapidement les choses ont pris tournures et j’ai eu confirmation que je serai pendant 4 semaines dans un des OXFAM shops de Londres (South Kensington). Il ne me restait plus qu’à organiser ma vie sur place. J’ai eu la chance de partir avec un ami également étudiant dans mon IUT GEA. Nous avons trouvé une chambre une maison gérée par une auberge de jeunesse. C’était une expérience très enrichissante car nous étions en collocation avec deux Français, un Irlandais, un Sud-Africain et fréquemment nous rencontrions des Américains, Australiens…

La pratique de l’anglais était donc inévitables aussi bien au logement que dans le OXFAM shop. En effet, je m’occupais de la mise en rayon de vêtements, de jouets, de CD… avec plusieurs autres personnes, toutes bénévoles. Cette immersion quotidienne m’a permis de tester mon niveau d’anglais et les efforts ont porté leurs fruits.

 

Question budget lors du stage à l’étranger

J’ai pu profiter d’une bourse allouée par le conseil général de mon département. De plus, la carte de transport à Londres (100 livres) et mes repas du midi (jusqu’à 7 livres) ont été pris en charge par OXFAM. Ces aides m’ont permis de ne pas dépenser trop car il faut savoir que la vie à Londres est plus chère qu’en France.

 

Conclusion

Pour conclure, je vous encourage à partir à l’étranger pour votre ou vos stages de DUT GEA. C’est une chance de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle langue et d’être aidés pour cela. Vous pouvez suivre mes traces et vous renseigner auprès d’OXFAM.

Je vous rappelle que si vous vous posez une question, n’hésitez pas à me la communiquer dans les commentaires ou par message privé.